Dans le contexte actuel, il me semblait important de partager cette information avec vous. Que ce soit à cause du télétravail ou bien d’une perte de travail, peut être que vous avez en votre possession une voiture dont vous ne vous servez pas ?

Peut être que même si vous ne vous en servez pas, vous avez quand même des frais à dépenser tout les mois pour continuer de la payer et de l’assurer ?

Malheureusement, quelle que soit l’utilisation que vous en faites, ces frais ne seront jamais  gelés ou reportés.

J’ai donc pensé à une solution que vous pourriez utiliser pour arrêter de perdre de l’argent avec votre auto ?

Impossible dites vous ? C’est ce que je croyais aussi avant de découvrir l’auto partage !

Le principe de l’auto partage

Plutôt que de creuser un trou béant dans nos poches, pourquoi ne pas annuler nos dépenses et pourquoi pas se faire un peu d’argent si tel est notre souhait ?

Le principe de l’auto partage ressemble comme deux gouttes d’eau au célèbre RBNB que vous connaissez certainement.

On affiche à la location un véhicule que l’on est sûr de ne pas utiliser pendant un intervalle de temps que l’on définira en fonction de notre horaire et de nos objectifs.

Ce véhicule est ensuite affiché sur le site internet de la plateforme que vous choisirez. Pour ma part j’utilise Turo mais il en existe d’autres (voir mon article présentant les liens vers les sites d’auto partage en Europe par exemple)

La compagnie d’auto partage vous fournit donc les moyens d’afficher votre véhicule sur Internet grâce à un site que vous n’avez ni à entretenir, ni à faire évoluer… génial n’est-ce pas ?

Ainsi, vous accéderez à un compte personnel qui vous permettra de décrire le véhicule que vous souhaitez mettre en location.

Vous pourrez également déterminer les disponibilités de la voiture (certains jours de la semaine ou toute la semaine) et les modalités de réservation telles que la durée du préavis avant la prise en charge du véhicule.

Le prix de la location pourra également être défini par vos soins ou bien il pourra être défini automatiquement par la plateforme.

Lorsque vous obtiendrez une réservation, vos gains seront répartis de la façon suivante :

  • 70% des gains vous reviendront.

  • 30% des gains seront pour la plateforme de location;

%

Dans votre poche !

Pourquoi pas 100% dans mes poches me direz vous ?

Tout simplement parce que les 30% réservés à la compagnie permettront de la faire fonctionner et de couvrir le montant des réparations dans le cas où le véhicule serait endommagé au cours de sa période de location par exemple.

Comme avec n’importe quelle autre mode de location, vous devrez documenter l’état du véhicule en prenant des photos de l’intérieur et de l’extérieur avant et après chaque voyage.

De quoi a-t-on besoin pour faire de l’auto partage ?

Évidemment me direz-vous, il faut une voiture en bon état et entretenue afin que les voyageurs qui louent le véhicule soient en sécurité.

Ensuite, il vous faudra un appareil permettant de gérer les locations de la voiture. Typiquement un smartphone et/ou un ordinateur avec un accès internet feront l’affaire même si personnellement je préfère utiliser le smartphone qui permet d’être plus réactif.

Le smartphone vous permettra via l’application de télécharger directement les photos de votre véhicule à la fin et au début de la location ainsi que de rester en contact avec vos clients.

En ce qui concerne les moyens matériels, je dirais que c’est tout ce dont vous avez besoin pour commencer à louer votre voiture. Autant dire que vous pouvez devenir opérationnel en un rien de temps !

Dans quelles situations peut-on profiter de l’auto partage ?

Selon moi, l’auto partage peut être particulièrement avantageux si vous êtes dans les cas de figure suivants :

1. Vous souhaitez simplement mettre à profit une voiture que vous n’utilisez pas

Par exemple un véhicule secondaire ou une voiture qui est devenue superflue suite à un changement de situation quelconque, mais que vous rechignez à mettre à la casse car après tout on ne sait jamais ce qui pourrait arriver, et si le fiston en avait besoin un jour et que sais-je… bref une voiture que vous n’utilisez pas au quotidien!

Dans ce cas on souhaite simplement générer quelques revenus supplémentaires plutôt que de revendre la voiture à perte.

2. Vous êtes dans l’urgence financière et cherchez un moyen de garder votre véhicule.

Les personnes qui, comme ce fût le cas pour moi, sont dans le souci financier suite à une perte de leur emploi par exemple.

Dans ce cas, on souhaite louer la voiture les jours ou l’on n’en n’a pas besoin pour tenter de compenser au maximum les prélèvements mensuels. On voudra peut être éviter de la laisser en location en permanence afin de pouvoir la garder à notre disposition en cas de besoin.

3. Vous cherchez une idée pour générer des revenus depuis longtemps.

L’auto partage serait certainement une bonne façon de faire rentrer un plus dans vos poches sans avoir à rédiger un plan d’affaire ou passer des heures à trouver l’idée miraculeuse !

Cela pourrait représenter un prémisse, un essai à moindre risque sans trop investir de temps pour savoir si la relation à la clientèle vous plaît et vous donnerait envie soit :

OPTION A – d’aller plus loin avec l’auto-partage soit,

OPTION B – de vous donner un avant goût de l’entreprenariat et pourquoi pas confirmer votre penchant pour ce domaine ?

En effet il serait tout à fait possible de mettre en location une ou plusieurs voitures qui seront entièrement dédiées à cette activité ce qui évitera de devoir jongler avec les dates de disponibilité de votre véhicule personnel.

J’ai par exemple rencontré un Hôte qui a possédé jusqu’à 7 voitures disponibles à la location en permanence, en même temps… c’est vous dire jusqu’où il est possible d’aller avec ce système !

Résultats envisageables avec une location à temps partiel

Sans aller jusqu’à cet extrême, et pour commencer en douceur, partons du principe que c’est votre voiture personnelle que vous souhaitez louer afin d’amortir vos dépenses mensuelles.

En raison des nombreux paramètres qui peuvent influencer, il me sera naturellement impossible d’estimer avec précision les résultats que vous obtiendrez avec une location à temps partiel…

Je peux toutefois vous donner quelques pistes de réflexion et partager avec vous le fruit de mon expérience afin de vous donner une idée.

Le montant des gains dépendra de plusieurs paramètres, notamment du modèle de voiture, du nombre de voyages et de la période de l’année pour n’en citer que quelques uns.

Néanmoins, vous pourriez quand même vous faire une petite idée du potentiel de votre véhicule en vous posant les questions suivantes comme je l’ai fait pour ma toute première voiture :

Combien me coûte le véhicule par mois ?

En considérant une moyenne de 20 $ de revenus nets par journée de location, combien de jours de location par mois ai-je besoin pour arriver à l’équilibre ?

Suis-je positionné dans une zone fréquentée ou accessible par transport en commun permettant à des voyageurs potentiels de venir chercher le véhicule facilement ?

Dans quelle période de l’année vais-je mettre la voiture à louer ?

Y-a-t-il d’autre véhicules en location près de chez moi ? si oui quel type de véhicule et combien sont-il loués par jour?

Ma voiture est-elle en assez bonne condition pour la mettre en location immédiatement ou dois-je engager des frais avant de la proposer ?

Par exemple pour ma Hyundai Veloster 2013, je payais 250 $/mois de remboursement + 50$ d’assurance. La voiture me coûtait donc env. 300$/mois minimum, que je l’utilise ou non !

En considérant 20$/jour de location net dans ma poche (le prix affiché sur l’annonce sera donc de 30$) il fallait donc que je loue ma voiture 15 jours par mois pour absorber ces frais 1 .

Donc en partant du principe que je louerai ma voiture tous les week ends (ce qui est relativement facile), cela couvrait presque la moitié de mes dépenses ! Intéressant n’est-ce pas ? Sans compter que votre voiture sera certainement demandée pendant la semaine aussi.

À cette époque je vivais dans le centre ville près d’une zone touristique à proximité de la gare ferroviaire et d’un arrêt de bus, ce qui rendait ma voiture particulièrement accessible aux citadins qui n’en avaient pas.

D’autre part, en regardant les autres véhicules offerts dans la même zone géographique, je me suis rendu compte qu’il n’y avait pratiquement personne qui proposait de véhicule sur un rayon d’un kilomètre. Il semblait que mon projet allait fonctionner !

Et effectivement, j’ai pu générer jusqu’à 250 $ de revenus me permettant de posséder une voiture assez récente pour environ 50$/mois ce qui était très encourageant pour moi !

Pourtant et comme on peut facilement l’imaginer, il y a une limite à ce fonctionnement… et cette limite, ce sont vos besoin personnels.

En effet, il peut être parfois difficile d’expliquer à votre conjoint(e) par exemple, que ce week end vous ne ferez pas de sortie en amoureux parce que la voiture est louée. Voyez vous où je souhaite en venir ?

De la même façon si vous avez besoin de votre véhicule pour aller travailler, il devient difficile de s’en départir même dans l’optique de le louer.

C’est pour ces raisons que j’ai fini par envisager l’achat d’une voiture dédiée uniquement à la location !

Mais ceci est une autre histoire…

Conclusion

Comme nous venons de le découvrir, l’auto partage peut être une solution avantageuse vous permettant de réduire le cout astronomique de vos dépenses sur votre véhicule.

Vous allez pouvoir vous donner un peu d’air et utiliser cet argent ailleurs et c’est une bonne nouvelle !

j’ai toujours eu comme opinion qu’une voiture était forcément un gouffre financier et que la liberté de pouvoir se déplacer où et quand bon nous semble avait un coût élevé à jamais.

Mais grâce à ce nouveau système nous désormais en mesure d’inverser la tendance. 

Peut être que pour la plupart d’entre nous, équilibrer notre budget sera l’objectif principal. Mais le deuxième avantage que je vois dans l’utilisation de ce système, c’est la possibilité d’expérimenter un mini-business qui peut nous familiariser avec avec la notion de cash flow.

Cet outil peut en effet vous aider à transformer un passif en actif. Et plus on détient d’actifs, plus on se rapproche de la liberté financière.

Intéressant n’est-ce pas ? Qu’en pensez vous ?

Partagez votre opinion avec moi dans les commentaires !

Pour aller plus loin

Si vous êtes curieux de découvrir l’histoire que j’ai à vous raconter, je vous invite à télécharger mon livre dédié à l’auto partage intitulé Auto Cash Flow dans lequel je partage mon expérience et les résultats obtenus avec cet outil…

En vous le procurant, vous obtiendrez en bonus plusieurs outils vous permettant de mieux gérer votre location !